LAGARCE, UNE VIE DE THÉÂTRE Un classique en devenir

Jean-Pierre Thibaudat publie chez « Les Solitaires Intempestifs » une biographie dense et percutante de Jean-Luc Lagarce. Jean-Pierre Thibaudat nous guide dans cette zone poreuse, entre vie professionnelle et privée de l’auteur, qui caractérise une des facettes de son écriture. Voici un véritable voyage à travers toutes les œuvres de Jean-Luc Lagarce, des coulisses de la politique théâtrale des années 80-90, des joies et malheurs d’un auteur iconique en devenir.

Auteur contemporain le plus joué en France, traduit dans diverses langues, au programme du baccalauréat et de l’agrégation, inscrit au répertoire de la Comédie Française, adapté au cinéma par Xavier Dolan : la liste est longue pour un auteur qui ne sera pleinement reconnu qu’après sa mort. On a beau lire ses pièces, les trois tomes de son Journal, ses nouvelles, regarder son Journal Vidéo… Le personnage de Jean-Luc Lagarce s’expose tout en restant parfaitement discret et mystérieux. Cette biographie de Jean-Pierre Thibaudat est loin d’être impudique ou intrusive, mais arrive à transmettre l’énergie et la personnalité de cet homme à travers un florilège d’archives plus ou moins inédites. Reste de la lecture, une véritable sensation d’avoir côtoyer l’homme et l’artiste au long de ces 200 pages. Il transparait dans ce travail biographique un respect, une véritable tendresse pour l’homme qu’elle raconte. 


Lire Lagarce une vie de théâtre c’est entrecouper sa lecture en faisant des allers-retours vers ses pièces. Juste la fin du monde, Music-hall, J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne, Nous les héros, le Journal, … C’est partager le temps d’une lecture les références artistiques, les lieux de vie, les décors qui ont construit le dramaturge. C’est également partager une partie de l’histoire de la maison d’édition « Les Solitaires Intempestifs », créée en 1992 par Jean-Luc Lagarce et François Berreur au sein du Théâtre de la Roulotte. Et pouvoir replacer dans un contexte, apercevoir toutes les relations humaines et les sentiments derrière ces couvertures bleues que l’on adore dévorer.

Lagarce, une vie de théâtre, Jean-Pierre Thibaudat, Les Solitaires Intempestifs, Coll. Du désaventage du vent, 10 euros.

About the author