QUAND VIENDRA LA VAGUE
Une pièce d’anticipation cruelle et colorée.

Romancière et dramaturge, Alice Zeniter s’est fait connaître du grand public avec son roman L’Art de perdre, qui remporta le Prix Goncourt des lycéens 2017 et le prix littéraire du Monde. Elle signe cette année une pièce remarquable et percutante, au point de ne vouloir la lâcher. Quand viendra la vague est une comédie pré-apocalyptique aux portes du Jugement dernier, une tragédie écologiste, ou encore une pièce réaliste et humaniste. Cette pièce courte porte à elle seule toutes ces formes avec une densité et une maîtrise de l’écriture absolument saisissante.

La montée des eaux des océans n’est plus un phénomène à venir que certain.es climatosceptiques pourraient encore contester. La vague arrive et les côtes du monde en seront les premières victimes et surtout les îlien.nes. Sur l’une d’elle se trouvent Matheo et Letizia, un jeune couple perché sur le plus haut rocher de l’île. Ils y attendent la vague en inventant un jeu d’anticipation sur la sélection des survivant.es. Qui méritera ou non d’être sauvé et hébergé sur leur bout de rocher ? Doit-on sauver tout le monde ? Et les responsables de cette catastrophe climatique ? Et mon monstre de patron ? Suis-je un monstre de ne pas le sauver ? Et Vladimir Poutine ? « Oui…. c’est compliqué. Je voudrais pouvoir… ». Ces jeux de rôle s’enchaînent avec son lot de nouveaux personnages, tandis que ces scénarios de fin du monde ébranlent les convictions de leur amour l’un pour l’autre. Si tu avais le choix, tu me garderais ? « La différence, c’est que si tu pouvais choisir, entre tous les hommes de la planète, avec qui rester coincer sur ce rocher, tu choisirais quelqu’un d’autre que moi. »

La pièce d’Alice Zeniter est à l’image de la vague qu’elle met en scène, une vague divertissante dont le ressac tragique percute avec autant de force et de fracas. Il est difficile de ne pas penser, une fois le livre fermé, à ces deux personnages encore perchés sur ce morceau de pierre, attendant une mort inévitable. On s’y attache avec une telle rapidité et une telle intensité, qu’on ne peut que s’investir avec bonheur dans cette parcelle de monde dessinée par Alice Zeniter. 



Quand viendra la vague, Alice Zeniter, L’Arche Éditeur, 13 euros.

About the author