ECOUTEZ LEURS SILENCES
Ados en colères

Un canapé, quelques sièges, et c’est tout. Pas besoin de plus. Ecoutez leurs silences, c’est l’histoire de 8 gamins, pas enfants, pas encore adultes, coincé dans un centre – chacun sa blessure qui doit cicatriser, on en dira pas plus ici. Emilie vient d’arriver au centre : elle doit apprivoiser les lieux, ses règles, ses nouveaux voisins. Et Nathaelle, l’éduc’ spé, chargé de s’occuper comme elle peut de ses petits protégés.

On n’est pas sur un thème facile. La metteure en scène, Gabrielle Gay, a écrit ce texte en se basant sur ses propres souvenirs de stage en foyers d’accueil : l’adolescence est toujours une période cruelle, et certains ont moins de chance que d’autres. Ecoutez leurs silence nous présente leurs quotidiens, leurs coups de gueules, leurs blessures, mais aussi leurs moments de joies, d’humanité (dont une bataille de polochons particulièrement jouissive).

Un sujet fragile, mis en scène de façon sobre, parfois trop. On s’installe assez rapidement dans un rythme prévisible, entre les crises personnelles et les moments de groupe. Mais on se laisse tout de même prendre au jeu : l’énergie de groupe est palpable, et chaque comédien insuffle ce qu’il faut de vie pour que la pièce prendre son envol. Et le texte ne fait pas l’affront de tartiner du lyrique dans chaque réplique. Sujet actuel, texte actuel. Ces ados parlent gueulent, s’insultent comme dans la rue. Et c’est tant mieux.

On en sort avec le sourire aux lèvres, mais un peu frustrés : la pièce a énormément de qualités, certes, mais qu’il faudrait continuer à affiner pour en faire un petit bijou.

Parce que le rythme reste un problème (pas hyper grave, on vous l’accorde) : mais les dialogues fusent, les accidents s’enchaînent en quatrième vitesse, et ce qui d’habitude est un point positif dans n’importe quelle autre pièce devient frustrant ici.

Avec toute cette énergie, on a plus le temps d’écouter leurs silences. Et c’est dommage, parce quand ils existent, ils sont magnifiques, leurs silence.

About the author